"Aucun visage ne saurait être abordé les mains vides et la maison fermée." Emmanuel Levinas
C'est avec une infinie lenteur que je désire pouvoir regarder l'autre, le monde, en résistant à tout ce qui voudrait que je précipite cette attention.
22 minutes ici est une histoire de rencontres. Ces femmes, ces hommes, je ne les connaissais pas forcément.
Je leur ai d'abord demandé s'ils accepteraient que je les filme -en train de ne rien faire- si ce n'est, ÊTRE LÀ. À priori quoi de plus élémentaire ?
Je souhaitais simplement que nous puissions nous tenir l'un face à l'autre, pendant au moins 22 minutes. Le nombre 22 représente la réunification de la matière et de l’esprit. Un temps suffisamment long pour que nous puissions éprouver ce que cet échange muet nous inspirait. Un temps pour nous regarder, sans parler, sans chercher à expliquer ou à comprendre. Juste sentir. Entre nous, j'avais installé une caméra pour immortaliser ces rencontres exceptionnelles. Ce travail d'observation à la limite de l'anthropologie a donné lieu à des moments d'une grande humanité. J'ai trouvé une beauté rare dans la façon que chacun a eu d'essayer d'être là, à sa manière, de la façon la plus sincère qui puisse être à cet instant. Cette beauté, cette grâce, je voulais la partager, qu'elle mette en lumière le sentiment de présence au monde qui réside en chacun. Je comprenais en le faisant que cette expérience s'inscrivait pour moi dans le champ d'un art tourné vers l'autre, un art où l'œuvre serait "l'autre".

©22minutesici / Emmanuel Saada Tous droits réservés

  • Grey Facebook Icon